Gens et Terroirs en Hautes Cévennes

Le site de Marie-Lucy Dumas

Conférences

Conférences

dernières nouveautés :

  • L’évêché d’Uzès et son arrière pays cévenol du Ve au XVe siècle : l’évêché d’Uzès s’est constitué autour d’une ville Uzès, de la bordure du Rhône et des parties basses des affluents La Cèze et le Gardon. Ses limites ont bougées au cours des siècles ainsi que son appartenance à diverses entités régionales. Le piémont  et les montagnes cévenole apparaissent tardivement dans l’histoire faute de documents. Mais c’est grâce au roi de France que l’évêque d’Uzès se taille un fief sur les possessions des Anduze. Les très nombreuses communautés de la viguerie haute d’Uzès assure des revenus confortables à l’rév^que et à son collège avant que la Réforme ne vienne tout bouleverser.
  • 1000 ans de Moyen Âge cévenol (Ve-XVe siècle) : fresque chronologique à l’aide de cartes montrant les appartenances diverses que recouvre le territoire cévenol
  • La vie quotidienne du paysan cévenol au Moyen âge : un conférence généraliste montrant l’occupation des sols depuis le néolithique jusqu’au XII, l’enterrassement, la constitution de hameaux, les cultures liées à l’évolution du climat et le statut du paysan.

Conférences à thématique générale

Lire la Cévenne : comprendre les paysages et l’histoire : une conférence spéciale pour ceux qui ne connaissent pas les Cévennes et qui souhaitent découvrir et comprendre le patrimoine grand et petit qu’ils verront au cours de leurs visites. Elle s’adresse à des groupes constitués par des entrrpises ou des associations.

Le peuplement dans notre région : comment les Cévennes se sont peuplées et à quelle période ? quel a été le rôle des seigneurs et des ordres religieux dans la créations des paroisses ? Quand les paroisses ont-elles acquis des droits civils ?

Le châtaignier dans l’histoire cévenole : le châtaignier a une histoire qui commence à être bien connue. Son expansion maximum date du XVIe-XVIIe siècle, ce n’est qu’au XIXe siècle qu »il est devenu « l »arbre à pain » alors qu’il a toujours été un arbre bon à tout faire dans la culture paysanne.

La vie quotidienne des paysans cévenols au début du XXe siècle : avant la guerre de 1914 la société rurale bien que déjà amoindrie vit une existence qui n’a pas fondamentalement changée depuis le Moyen Âge. Mais les évolutions et les changement bouleversent la vie quotidienne. Cette conférence est accompagnée d’une exposition d’objets de la cuisine et d’outils anciens et d’un jeu sur un objet mystère.

Les prénoms féminins dans le Bas-Languedoc au Moyen-Âge : Ermengarde, Richilde, Azalais… des prénoms féminins qui ont été utilisés pendant des siècles ! Les prénoms féminins en Languedoc au Moyen âge sont un moyen de connaitre notre héritage romain et germanique dans la façon de nommer les personnes et par le catalogue des prénoms. Au XIVe siècle l’Église a imposé d’autres prénoms au moment même où se constitue le « nom de famille », celui du père, et où la femme devient mineure.

Nourriture et alimentation de nos ancêtres cévenols : Les changements des régimes alimentaires ont été importants depuis le début du XXe siècle, modifiant corpulence, taille, santé et espérance de vie. Que mangeaient nos ancêtres  aux XVIIIe et XIXe siècles ? Quels étaient les produits des ressources locales ? Quelle était la place des aliments importés ? Quels étaient les codes concernant la nourriture ?

Artisans et artisanat en hautes Cévennes avant la Révolution : artisanat de la laine, les débuts de la soie, les constructeurs, les couteliers, les cloutiers, les serruriers, les meuniers, les faiseurs de bas, les mangonniers et les regrattiers, les blanchiers etc.

De l’illusion à la désertification, les hautes Cévennes de la révolution à 1914 : Comment les hautes Cévennes ont vécu le passage de l »ancien régime à l »époque contemporaine, comment les élites ont pensé le changement et la possibilité de vivre dans ces pays, comment s »est effectuée la désertification, sous quelles impulsions ? Les Cévenols auraient-ils pu résister.

La vigne et le vin en Cévennes, avant et après le phyloxéra : la vigne cévenole a bien existé avant le phyloxéra. Où cultivait-on ? Quel type de vin ? La toponymie relative à ces cultures… et puis le phyloxéra et les plants américains.. et les vins interdits…

Le Moyen Âge en couleurs : Le moyen âge a été hautement en couleurs et les couleurs ont une fonction symbolique qui perdure jusqu’à nos jours. Quelles on t été les couleurs de base de la préhistoire occidentale ? quand le bleu a t-il dépassé le rouge dans le royaume de France ? Pourquoi le jaune est-il encore une couleur mal aimée ? Pourquoi aime-t-on peu les rayures, les mélanges de couleurs ? Cette conférence permet de lier le passé au présent et de regarder d’un autre oeil les couleurs au Moyen âge


A LA DEMANDE, conférences plus spécialisées sur des villages

Sur les chemins et le commerce muletier : La Regordane : itinéraire religieux et marchand du Xe au XIIIe siècle ; Chemins et commerce muletier au XVIIe et XVIIIe siècles en Cévennes (concerne les villages depuis Vézénobres à Luc)

Sur les seigneuries : La seigneurie de Verfeuil (Chamborigaud), des Verfeuil aux Grimoard ; La seigneurie de Montclar (Vialas) : une puissante seigneure, Almuèis de Montclar ;  Les Chevaliers pariers de la Garde Guérin ;  La seigneurie du Champ : les Altier de Borne ; Aux origines de la seigneurie d’Altier

Sur Génolhac : Histoire de l’église de Génolhac ; Les Dominicains à Génolhac (1304-1789); Les réformés de Génolhac et leurs temples 1563-1810 ; la vie quotidienne à Pont de Rastel

Aujac : Aujac dans l’histoire régionale

Sur Bonnevaux : Aux origines de la paroisse et de la commune de Bonnevaux

Sur Ponteils et Brésis : Petites histoires de Ponteils ; Ponteils et ses chemins

Sur Villefort : Villefort protestant (1562-1662) ; Villefort cité muletière

Sur Vialas : Quelques histoires de Vialas ; Les mines de Vialas ; les seigneurs de Vialas

Sur la Guerre des camisards : La guérilla catholique anti-camisard dans les Hautes Cévennes (1702-1704) ; La guerre des camisards (1703-1704) dans la vallée de la Cèze

La peste en Cévennes, 1720-1722

Eté 1944 dans la haute vallée de la Cèze

 

Tarifs des conférences avec diaporamas : 50 euros et 0,34 ct du km. Je viens avec mon vidéoprojecteur, merci de fournir l’écran le branchement avec double prise et si nécessaire un micro.